La petite Clochette...

Mes cosmétiques naturels, mes créa et ma vie...

29 sept. 2006

Un test clinique échoue...

...6 personnes hospitalisées !!!!

Six hommes rémunérés pour tester un anti-inflammatoire contre la polyarthrite rhumatoïde et la leucémie sont dans un état grave à Londres.

L'Angleterre est le théâtre d'un fiasco clinique. Six candidats au test d'un médicament ont du être hospitalisé mardi 14 mars après avoir mal réagi à l'essai clinique en vue de la mise sur le marché d'un nouveau traitement. Deux hommes se trouvent toujours mercredi 15 mars dans un état "critique" et quatre autres dans un état "grave" et sont suivis dans le service des soins intensifs de l'hôpital londonien de Northwick Park, a indiqué une porte-parole.
Ils y ont été admis mardi soir après une réaction négative au médicament, un anti-inflammatoire destiné à traiter entre autres la polyarthrite rhumatoïde et la leucémie.
L'Agence britannique de régulation des médicaments et produits de santé (MHRA) a immédiatement ordonné la suspension de l'essai clinique, qui était effectué dans une unité de recherches indépendante de l'hôpital de Northwick Park.
Cet essai était effectué sous la supervision de l'américain Parexel International, un organisme sous-traitant les essais cliniques pour des laboratoires pharmaceutiques.

Aucun signe avant-coureur

Le MHRA, qui n'a pas révélé le nom du médicament concerné ni celui du fabricant, a immédiatement alerté ses homologues européens et dépêché des inspecteurs auprès de l'unité de recherches pour enquêter sur l'origine du problème.
Au total, huit hommes, tous volontaires et âgés entre 18 et 40 ans, participaient à ces essais entamés lundi 13 mars. Mais deux avaient reçu un placebo et ne sont donc pas tombés malades.
Le MHRA a indiqué que le médicament a suivi l'ensemble des procédures réglementaires avant de procéder à cet essai, dit de "phase 1", c'est-à-dire effectués sur des gens en bonne santé et sur une période très courte afin d'observer ses effets secondaires.

Auparavant, il avait été testé sur des animaux, comme tous les nouveaux médicaments, et rien ne laissait penser à de telles conséquences sur le métabolisme humain, a précisé une porte-parole du MHRA.
Chaque année, des milliers de volontaires britanniques participent à des essais cliniques, généralement bien rétribués.

http://archquo.nouvelobs.com/cgi/articles?ad=europe/20060315.OBS0594.html&host=http://permanent.nouvelobs.com/

Rendez-vous sur Hellocoton !
Posté par petiteclochette à 17:08 - Protection nature et animaux - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire







Blog Widget by LinkWithin